Recette pour réussir le saucisson neuchâtelois

Le saucisson neuchâtelois est un saucisson "pur porc", fumé à la sciure de résineux et embossé dans un boyau de boeuf. Il se conserve 2 à 3 semaines dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière.

Cuisson
Cuire le saucisson dans l'eau (ou éventuellement avec un légume) à 75 °C environ, pendant 35 à 45 minutes selon la grosseur. Un bon truc pour qu'il n'éclate pas, le piquer de quelques cure-dents. Il se sert chaud ou froid et accompagne très bien : légumes, salades, pommes-de-terre, lentilles ou choucroute.
On peut également le servir brioché. Pour cela, le cuire selon la recette ci-dessus, le peler, l'enrober de pâte brisée, badigeonner de jaune d'oeuf et le mettre au four chaud pendant env. 30 minutes.
Une spécialité : la torrée
Les neuchâtelois apprécient tout particulièrement la belle saison qui leur permet de faire de joyeux pique-niques dans nos forêts. Le saucisson cuit dans la braise est savoureux. Faire un grand feu jusqu'à ce que l'on obtienne une bonne couche de cendres. Y introduire alors les saucissons emballés, soit dans du papier d'alu, soit dans du papier parchemin doublé de papier de journal et laisser les saucissons cuire dans la braise pendant 30 à 40 minutes.
Un véritable régal, et bien entendu, arroser d'un bon vin de Neuchâtel !